ORTEILS EN GRIFFE

Description

Il s’agit d’une déformation pouvant atteindre n’importe lequel des orteils latéraux.

 

orteil en griffe
Cette position dite « en griffe » de l’orteil est la conséquence d’un déséquilibre entre les tendons extenseurs qui relèvent l’orteil et les tendons fléchisseurs qui l’abaissent.
Dans un premier temps, les articulations de l’orteil restent souples. Au fur et à mesure de l’évolution, les articulations s’enraidissent, entrainant parfois une position en griffe dite irréductible. Ces orteils en griffe entraînent un conflit lors du chaussage avec apparition d’un cor ou durillon au niveau de la face dorsale de l’orteil, pouvant être complété par l’apparition d’un durillon équivalent au niveau de l’extrémité distale de l’orteil. Cette pathologie peut être favorisée par des orteils trop longs de façon constitutionnelle ou par le port de chaussures inadaptées. Les soins de pédicurie donnent la fausse impression d’améliorer la situation mais on constate que le cor ou durillon réapparait de façon automatique après les soins de pédicurie. Il est donc logique de penser que le traitement radical est nécessairement chirurgical.

Traitement

Le 1er temps légitime : les soins de pédicurie qui tentent de ralentir l’évolution de l’apparition des durillons. Des appareillages en silicone  appelés orthèses peuvent la plupart du temps limiter le conflit au chaussage. Ce type de traitement peut également être définitif chez les personnes âgées chez lesquelles le traitement chirurgical n’a pas sa place. Le traitement ne peut être que chirurgical. On agit soit sur les tendons, soit sur les phalanges en respectant ou non la partie articulaire. On peut également supprimer la partie articulaire de la phalange en la laissant mobile ou en la fixant avec différents procédés. Ces différentes méthodes peuvent être panachées suivant les nécessités. Ce type de chirurgie peut être soit en méthode percutanée stricte, soit avec micro incisions permettant de limiter les réactions inflammatoires post-opératoires.

Suites post-opératoires

Un pansement immobilise en bonne position les orteils pendant la cicatrisation. Immobilisation comprise entre 2 et 4 semaines. La reprise de la marche est autorisée.

adminORTEILS EN GRIFFE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.